Entreprises libérées : les conditions du succès

Après avoir prôné le « no managers », le site d’e-commerce Zappos a fait machine arrière à la suite de la démission de 200 salariés. Rétropédalage aussi à l’école de code informatique Treehouse Island, elle aussi férue d’holocratie. Pourtant, en France, ce concept d’entreprise libérée séduit des PME et certaines unités de grands groupes. Mais quelles sont les conditions de réussite de ce management alternatif ?

Invité de l’université Hommes et Entreprises, fin août, au château Haut Smith Lafitte à Martillac , Jean-François Zobrist – qui l’a mis en pratique chez Favi – a enjoint tout un chacun à « revenir au pourquoi et aux raisons qui font que l’on travaille »…

article de Muriel JASOR – publié le 7/9/2015

source :  http://business.lesechos.fr